Monter l’escalier n’a jamais été aussi simple !


Un monte escalier n’est pas seulement réservé à des personnes en perte d’autonomie et de mobilité. Désormais, il est devenu un équipement de maison à part entière que chaque famille peut bien s’offrir pour plus de confort. Plusieurs possibilités se présentent quant à leurs designs et leurs options, mais tous ont des avantages communs qui justifient leur usage quotidien dans les foyers contemporains. Ce guide pratique vous explique au mieux l’intérêt d’installer cet appareil chez vous, et vous livre des conseils sur le choix de votre monte escalier.

Monte-escalier en France

Les principaux avantages d’un monte escalier

Grâce à ses nombreux atouts, ce dispositif représente une solution idéale pour améliorer votre quotidien :

  • Simplicité d’utilisation

Son système de fonctionnement a été conçu pour un usage simple, tenant compte des différentes situations des utilisateurs potentiels. Pour se servir de cet équipement, il suffit d’appuyer sur les commandes manuelles situées sur les accoudoirs ou de recourir à la manette fournie avec. Tout est pensé pour faciliter le déplacement d’un étage à l’autre.

  • Confort

Certains considèrent à tort qu’un monte escalier est un appareil uniquement destiné aux personnes âgées ou aux handicapés. Bien que ce soit le cas pour les premiers modèles, l’usage de ce dispositif s’est quasiment popularisé et a évolué avec le temps. Aujourd’hui, il se présente aussi tel un vrai équipement de confort supplémentaire pour l’intérieur, voire l’extérieur d’une maison. D’ailleurs, qui d’entre nous n’a pas souvent envie d’éviter la dépense inutile d’énergie sur un escalier, surtout après une longue journée de travail ? Bref, il est désormais possible de limiter selon votre gré le va-et-vient parfois lassant.

  • Sécurité

L’installation d’un monte escalier chez soi est également une question de sécurité. Si votre escalier est particulièrement incliné ou étroit, le risque de chute plane toujours, notamment pour certaines personnes. Cela crée alors de l’appréhension chez ces dernières, à chaque montée ou descente. En plus de vous protéger d’une dégringolade inopinée, il vous permet de garder une sérénité d’esprit.

  • Indépendance

Ce dispositif est une solution pratique pour conserver votre autonomie en cas de problème de mobilité ou de santé. Ainsi, vous n’êtes pas obligés de rester au rez-de-chaussée définitivement ou abandonner votre maison rien que pour cette raison. D’ailleurs, l’achat et la pose de cet appareil sont généralement moins coûteux qu’un déménagement.

Demandez un devis gratuit

Comment ça marche ?

  • 1

    Je décris mon projet

  • 2

    Une équipe spécialisée me contactera sous 48h

  • 3

    Je compare les devis reçus

Les types de monte escalier

Cet appareil se décline en deux versions différentes que vous choisirez selon la structure de votre habitation et donc de votre escalier :

  • Le droit

Comme son nom l’indique, ce premier type est conçu pour les escaliers droits, à savoir un escalier rectiligne de la première marche jusqu’à la dernière marche. Celui-ci est alors destiné à un trajet ne présentant aucun virage entre les étages. En outre, ce type de monte escalier est disponible en plusieurs gammes différentes à travers son esthétique, ses options ou encore ses coloris. Le plus souvent, ses accoudoirs, son fauteuil ainsi que son repose-pieds sont rabattables.

  • Le tournant

Ce deuxième type est fait pour un escalier formé de courbe ou de transition entre les étages. Ainsi, il est spécialement dédié aux habitations dont les escaliers sont tournants. Cette version est conçue pour épouser parfaitement la forme de votre escalier, et pour traverser doucement les virages, sans balancement ni à-coup. Tout comme le « droit », il est présenté sous plusieurs modèles différents.

Les critères de choix d’un monte escalier

Sachant que de nombreuses possibilités s’offrent à vous quant au choix du type de monte escalier à installer, considérez les points suivants pour savoir lequel acheter.

  • Le type de l’escalier

Avant de choisir un monte-escalier, il est primordial de connaître les caractéristiques de votre escalier. Cela ne consiste pas seulement à indiquer s’il est tournant ou droit, bien que ce soit le critère principal. En effet, plusieurs autres éléments doivent être pris en compte tels que la largeur, la configuration ainsi que l’environnement de l’escalier en question. À ce sujet, ne négligez surtout pas le matériau, la couleur et l’esthétique, car il s’agit aussi d’un équipement de maison qui se fond dans le décor.

  • La charge maximale

La conception de ce dispositif répond à des exigences de sécurité et de performances techniques. De ce fait, la capacité de portance de chaque modèle est différente et tient compte des différents types d’utilisateurs. Il convient ainsi de vérifier lequel correspond le mieux à ces derniers. Ce critère est indispensable dans l’entretien et la durée de vie du produit. Le poids maximum que peut supporter l’appareil doit toujours être mentionné dans la notice ou parfois sur le monte escalier lui-même. En cas de doute, il est préférable de se renseigner auprès du vendeur.

  • Durée de vie

En général, cet appareil dure entre 10 et 15 ans, mais tout dépend évidemment de la fréquence d’utilisation et de son entretien. Si on s’en sert pour transporter entre autres des bagages lourds ou des matériels pesants, sa qualité sera altérée plus rapidement que prévu. Certains constructeurs donnent même à leurs monte escalier une durée de vie jusqu’à 20 ans. L’important est de s’assurer que le produit convient bien à son futur utilisateur et qu’il s’agit d’une marque bien connue.

  • Rapidité d’installation

Le monte escalier est conçu pour une installation facile et rapide. En effet, la durée moyenne de pose est de 4 à 5 heures pour un escalier droit et jusqu’à une demi-journée pour un escalier tournant complexe. Ainsi, le temps requis pour la mise en place varie selon le modèle en question, mais aussi en fonction de la structure de l’escalier. Notons de plus que l’installation est souvent comprise dans le prix d’achat.

Derniere mise à jour : 15/12/2017 05:03:04